Historique du photovoltaïque

Mai-Juin 2019

Les élections sont passées. L'exonération de la taxe n'a pas été votée par le gouvernement régional faute de majorité. La presse parle d'un compromis à trouver entre les partis qui seraient d'accord d'exonérer mais seulement pour 15 ans ! Attendons déjà d'avoir un gouvernement.

Février 2019

La cwape, qui vient d’être contredite par son ministre, n’est pas d’accord avec les propositions verbales. Ce dernier ne publie pas de version écrite de son annonce et donc, c’est le flou le plus complet. Guéguerre politique avant les élections de mai 2019

Janvier 2019

Nouveau coups de tonnerre : le ministre Crucke annonce que les installations PV réceptionnées avant fin juin 2019 seront exonérées de la taxe prosumer !
Coups de chaud pour les installateurs, car en quelques jours, le cahier de commandes des installateurs sérieux est COMPLET jusqu’à fin juin.

Septembre 2018

L'UE met fin à la protection douanière pour les produits asiatiques, notamment chinois, qui rentrent en Europe.
Les prix des panneaux baissent pratiquement de moitié !

2018

Début 2018. Le gouvernement annonce qu’un quota de 6000 primes sera octroyé. Les premiers seront servis et tant pis pour les autres. Plus tard, vers Mai 2018, la RW annoncera que tous les producteurs du premier semestre auront bien leur prime, indépendamment du quota.
Encore une décision qui amène le malaise car nous avons annoncé à tout le monde que la prime était loin d’être garantie puisque liée à un quota, mais aussi les révisions du montant des primes ne sont pas proportionnels et sont vraiment très importantes, certaines primes atteignant 0 euros déjà après 3 ans d’existence suivant le GRD.
Fin Juin 2018 : fin des primes. Nouveau formulaire qualiwatt extrêmement simplifié à 3 pages. Avant un dossier qualiwatt atteignait 25 pages ( gaspillage énorme ) et quelques jours plus tard, le dossier est fait de 8 pages et pratiquement plus d’annexe. Incroyable.
Le gouvernement profite des vacances pour voter l’implantation des compteurs intelligents et pour entériner le paiement d’un taxe ou contribution à l’utilisation des réseaux. Les élections approchent pour fin d’année 2018.
Décembre 2018 : Discussion animée sur la période de validité des certificats verts anciens Solwatt. Une procédure de maintien à 15 ans est proposée, mais pour une faible quantité d’utilisateurs.

Seconde moitié de 2017

Le 10 mai 2017 : la faillite du gros fabricant allemand Solarworld est prononcée. Le plus grand fabricant européen chavire.
Juin 2017 : la région wallonne votre la mise en place d’une taxe déguisée. Celle-ci s’appellera la contribution à l’utilisation des réseaux. Mise en application prévue : pas avant 2019. Le propriétaire de panneaux photovoltaiques devrait payer entre 330 et 560 Euros par an pour ses panneaux.
Crise et scandale financier autour des gestionnaires, surtout RESA et les sociétés y associées.
Aout 2017 : certaines modalités de la taxe sont connues. Soit on est taxé sur la puissance des panneaux, soit on demande un compteur qui permettra de visualiser le rejet effectif dans le réseau.
On parle maintenant de tarif « Prosumer « .
Juillet 2017 : nouvelle majorité wallonne. Les propriétaires de panneaux espèrent un retour de la nouvelle majorité vers une sérénité plutôt qu’une rage taxatoire.
Aout 2017 : La gamme monophasée des onduleurs SMA est généralisée en version nouvelle à savoir sans écran.
Fin semestre 2017. Toujours le flou concernant le maintien de la prime ou pas.

Statistiques du PV en wallonie

Au premier janvier 2017, 133183 installations privées ont été enregistrées en région wallonne (puissance inf à 10kW ) parmi lesquelles 14000 ont été enregistrées sous la réglementation Qualiwatt. Total 730 Mw. En terme de puissance, cela représente 23 % pour le GRD Resa, 19% pour Ores Hainaut et 16 % pour Ores Namur.
Puissance moyenne installée par producteur : entre 5 et 6 kWc ce qui correspond bien à une consommation normale de ménage.
Dernier chiffre très parlant : pour 100 habitants en région wallonne, 4 habitants ont une installation photovoltaique, soit seulement 2 ménages sur 100. Il reste une grosse quantité à installer.

Début 2017

Avec quelques années de recul et grâce au feed-back de nos clients, la production réelle de nos panneaux Quali est de 8 à 12% supérieure aux prévisions de production standard. Explication : les composants sont individuellement plus performants que la norme. Rien que des bonnes nouvelles pour l’efficacité de nos productions.
Montant de la prime Qualiwatt : la prime passe à une moyenne de 500 Euros par an maximum, toujours pendant 5 ans, et toujours révisable.
Devant la demande croissant pour notre produit Quali, Finale24 est présente au salon Jardin Expo de Liège, Batimoi à Marche et au salon Bati-Energie à Verviers.

Deuxième moitié de 2016

Juin 2016 - Onduleur : la célèbre marque SMA annonce la sortie d’onduleur d’un nouveau type pour lesquels il n’y aura plus d’écran de visualisation. La lecture doit se faire par un réseau WiFi via une tablette ou un smarphone.
Durant l’été 2016, nous réalisons à Eupen une grosse batterie d’essais destinée à prouver que le nettoyage des panneaux photovoltaiques est inutile. Rapport de conclusion en octobre et diffusion dans la presse écrite. Le magazine « on n’est pas des pigeons « de la RTBF s’intéresse au sujet et relaie son analyse, après visite à Eupen.
Pour la plupart des factures d’électricité analysée chez les citoyens, la part du cout de l’électricité est inférieure à 40% du montant total de la facture. Le reste, illisible et sournois, est fait de frais de transport, de distribution, de cotisation, de TVA, etc… en d’autres mots, de taxes cachées.
Octobre 2016 : réalisation d’une étable de ferme autonome à Ambly.
Le panneau Quali Black Frame est notre best Seller et est proposé en 285 Watts par panneau : cellules mono allemandes et tous les composants sont européens. Test de performance sur chaque panneau produit !
Fin 2016, Finale24 est présente au salon Habitat de Liège. La gamme de nos produits Quali faits en wallonie et avec composants européens recoit une franche ovation.

Début 2016

Montant de la prime Qualiwatt : la prime passe à une moyenne de 550 Euros par an max, toujours pendant 5 ans, et toujours révisable.
Ventes : les prix étant assez bas, la reprise dans le secteur photovoltaique est confirmée en Europe et en région wallonne. La responsabilité aux prix bas des installations ou au prix très élevé de l’électricité.
Puisque la taxe ne peut être appliquée, le gouvernement wallon décide de contourner la décision de justice et demande à la cwape de trouver une alternative pour maintenir leur rage taxatoire à l’égard des propriétaires de panneaux PV.
LA cwape sort des propositions dont certaines ne peuvent pas être mises en application.
Juin 2016 : Total France rachète Lampiris. L’ancrage wallon de lampiris tombe dans les mains de cette multinationale. La majorité des clients Lampiris avoue être décu vu l’image de marque de Total, pas toujours très propre.
La marque américaine Sunpower rachetée en 2011 par Total, vit des moments difficiles avec de grosses pertes à la clef annoncées pour 2017

2015

Montant de la prime Qualiwatt : la prime passe de 1000 à une moyenne de 800 Euros par an, toujours pendant 5 ans, et toujours révisable.
Chez nos amis flamands, une contribution à l’utilisation des réseaux est instaurée : montant : de 53 à 83 Euros par kWc.
Taxe en région wallonne. La taxe proposée par la région wallonne a été reboutée par le conseil d’état et donc, ne sera pas appliquée.
Mai 2015, le constructeur américain Tesla écrase le monde de communiqués de presse sur sa batterie murale. Cette communication va créer une grosse confusion en wallonie vu que le stockage n’est pas nécessaire ( compensation du compteur ).
Fin 2015, test-achats met en place un groupement d’achat pour des installations PV. Malheureusement, la soumission sera octroyée au moins cher sans tenir compte de la qualité. De nombreuses dérives seront constatées.

fin d'année 2014

Aout à décembre 2014 : nous ne vendons plus que le module Quali. Cela engendre de grosses fabrications en fin d’année 2014 avec un rythme trop soutenu. Entre autres à cause de la fabrication de 332 modules pour les gauff…
Septembre 2014 : plusieurs changements concernant les gros projets industriels de plus de 10 kVA. Notamment sur la cogénération qui disparait, sur l’autoconsommation qui devient un critère de consommation, et sur le nombre de CV. Procédure de réservation prévue pour 2015.
Décembre 2014 : obtention du permis pour Baillonville et signature des documents pour lancer les travaux.
La marque américaine Sunpower rachetée en 2011 par Total, vit des moments difficiles avec de grosses pertes à la clef.
En région wallone, les faillites d’installateurs se multiplient devant la récession du marché. Les sociétés de type Win-Win sont presque toutes en cessation : Electra, Home vision, …

Eté 2014

Avril – mai 2014 : le système qualiwatt est fait d’une aide ou d’une prime de 1000 Euros par an pendant 5 ans pour 3 kWc minimum installé. Révisable tous les 6 mois. Quota d’installation prévu.
Juin 2014 : le module est accepté par le laboratoire Eliosys, après 3 bons mois de test. Il sera présenté pour la première fois à la foire agricole de libramont.

Février 2014

Nous annonçons un peu à l’avance la naissance de notre module Wallon finale24. La presse s’empare du sujet et reparle en bien du photovoltaïque.

Janvier 2014

Le plan Qualiwatt. Le peuple wallon n’en a cure. C’est compliqué et tout le monde comprend que cela ne sert qu’à faire oublier le système qui a dérapé. Le mot certificat vert sera désormais banni et remplacer par le mot Prime. Dans le marché, 2 personnes sur 3 demandent explicitement à ne plus rien avoir avec le système d’aide.

Décembre 2013

Le délai de paiement d’Elia est prolongé de 2 mois.

Septembre 2013

Dans l’indifférence générale, le gouvernement peaufine la phase transitoire qui permet d’installer jusqu’à fin février 2014 et parle du plan Qualiwatt.

Automne 2013

Les installateurs ne vendent plus rien. Quelques faillites sont annoncées dans le secteur des Win-Win : installation gratuite , zéro euro ! comprenne qui veut.

Eté – Automne 2013

La société wallonne est ébranlée par cette volonté de revenir en arrière sur ce qui a été promis. Electrochoc wallon. Tout le monde en parle et par voie de conséquence, la presse se fait un plaisir de rapporter le sentiment des wallons. Pas une semaine sans un grand article dans les journaux sur le mal du photovoltaïque.

Printemps/Eté 2013

Le gouvernement prend bonne note de la facture liée aux certificats verts. Une réaction s’impose mais c’est trop tard. Première proposition : supprimer la garantie de rachats de 65 Euros / CV proposée par Elia. Deuxième proposition : réduire la durée garantie de 15 ans à 10 ans. Revirement incroyable de situation avec levée de boucliers partout en Wallonie. Troisième idée : imposer une redevance aux propriétaires des installations.

Fin mars 2013

Rien ne se fait finalement et le 1er avril, les installateurs sont dans la situation la plus vague possible. On en revient aux fondements à savoir : 1CV /1000 kWh produit.

Février 2013

Le ministre annonce que la date butoir pour le changement des CV serait avancée et probablement changée avant le début de Batibouw. Rush sur les installations, notamment au salon Batimoi à Marche.

2013

Année noire du photovoltaïque

Octobre 2012

La durée d’octroi des CV passe de 15 à 10 ans. Electro choc dans le marché alors qu’en réalité, c’était prévu ainsi. Mais l’engouement dépasse le raisonnable. L’info circule et bon nombre de famille se décide à ce moment. La majorité des installateurs ont un cahier de commande rempli.

2012

Les installations sont signées tambour battant. Devant les échéances butoir, bon nombre d’installations sont refusées car on ne peut assumer. Il s’en suit l’apparition d’une concurrence intéressée et peu fiable à long terme. Mauvaise année pour le respect des normes et de la qualité.

1er décembre 2011

Encore un changement inopiné pour le formulaire administratif à remplir en cas d’installation PV. Le certificat vert se négocie entre 68 et 70 Euros pièce. 36000 installations sont répertoriées à la CWaPE pour cette fin d’année 2011 et ce depuis le début du plan Solwatt. La puissance moyenne d’une installation en Wallonie est de 4,3 kWc.

1er février 2014

Les flamands suppriment toute forme d’aide. Plus nécessaire. Les wallons, au même moment, annonce le plan qualiwatt qui est déjà obsolète avant de commencer. Personne ne comprend bien de quoi il s’agit.

Fin 2011

Seulement 66 installations de puissance supérieure à 10kWc sont répertoriées à la CWaPE. La région wallonne n'a toujours pas mis l'accent sur l'aide aux grandes installations.

Fin 2011

Environ 36000 installations de puissance inférieure à 10 kWc sont répertoriées à la CWaPE.

Fin 2011

La puissance moyenne des installations en Wallonie est de 4.3 kWc par maison.

Fin 2011

Le certificat vert est négocié à 68 à 70 Euros environ.

1er décembre 2011

Encore un changement inopiné pour le formulaire administratif à remplir afin de rentrer le dossier technique d'une nouvelle installation PV.

28 novembre 2011

Dans la foulée de la création d'un nouveau gouvernement fédéral, la réduction d'impôts de 40 % du montant de la facture photovoltaïque est supprimée à partir de l'année 2012, exception faite d'une phase transitoire.

20 juillet 2011

L'annonce est faite brièvement par le ministre Nollet que le système d'octroi des Cverts va être changé à la fin du mois de Novembre 2011. Le 24 novembre, à la troisième lecture, le système est modifié. Hormis la phase transitoire, les certificats verts seront octroyés pour une durée de 10 ans au lieu de 15. Une phase ultérieure dégressive est également prévue.

Printemps 2011

Les modules à bords et à fonds noirs se voient de plus en plus sur les toits. Peut-être plus chers et moins efficaces, ils répondent à une tendance du marché à la recherche d'esthétisme.

Janvier 2011

Après les habituels salons internationaux, les prix de vente du photovoltaïque commencent très sérieusement à baisser. La tendance s'installera au moins jusque début 2012.

30 Octobre 2010

Pour les nouveaux utilisateurs, un formulaire de guichet unique est instauré. LE formulaire est censé facilité la gestion des dossiers. La réalité est tout autre et à cette époque , de nombreuses critiques s'élèvent déjà sur l'efficacité de la CWaPE, débordée tout simplement par le succès de la filière.

Mai – juin 2010

Devant la pénurie annoncée de matières premières et les variations des cours Euros/Dollar, une hausse des prix est annoncée pour la fin de l'année 2010. Finalement, avec du recul, la hausse sera très limitée et les prix repartiront à la baisse très rapidement.

Avril 2010

La CWaPE délivre le dossier 28000 soit environ l'installation N° 16000 en Wallonie.

Premier trimestre 2010

Peu ou pas de changement dans la réglementation wallonne. Le marché allemand met les fournitures en Wallonie sous pression : moins de modules et d'onduleurs disponibles sur le marché.

Janvier 2009

Le certificat vert vaut officiellement 84 euros pièce à la bourse de l'énergie Belpex.

Janvier 2009

La CWaPE instaure enfin le système informatique de gestion des certificats verts directement par le producteur via internet.

Janvier 2009

La production des modules classiques cristallins ou autres pour l'année 2008 est de 10 à 12 % supérieure aux estimations standard valable pour notre pays. On peut parler d'une bonne année de production.

Décembre 2008

Le nombre de dossiers encodés à la CWaPE atteint les 14000 ! Incroyable succès de la filière.

Novembre 2008

Grosse pénurie pour les onduleurs alors que la situation des modules redevient presque normale.

Octobre 2008

Les médias se chargent de souligner la disparation de la prime RW alors que celle-ci était prévue de manière légale. Effet négatif et inutile sur le consommateur.

6 Octobre 2008

Toute personne ayant payé un acompte avant cette date pour une installation PV a la garantie de recevoir la prime RW si le dossier est accepté par la CWaPE pour fin février ( au lieu de fin décembre ).

Septembre 2008

La pénurie de modules devient évidente. Plusieurs gros pays demandeurs se sont ouverts et ont absorbés des quantités importantes. Les disponibilités de modules sont remises en cause.

Aout 2008

La CWaPE encode le dossier 8500. Le décollage du photovoltaïque en Wallonie a bien eu lieu.

Mai 2008

Il devient possible de réaliser une installation intégralement et de déduire son montant sur 4 ans. Les installations en plusieurs étapes n'ont plus de sens hormis pour les personnes soumises à 21 % de TVA.

Décembre 2007

La CWaPE accepte et encode son 3000ème dossier depuis le début du plan Solwatt. C'était le nombre d'installation espérée par la région wallonne sur 2 ans, un an aura suffit pour y arriver.

Décembre 2007

En même temps, la région wallonne propose une prime du photovoltaïque pour favoriser les installations PV en Wallonie, prime valable pour 2008 et pour 2009.

Décembre 2007

Naissance du plan Solwatt qui reprend toutes les conditions destinées à promouvoir les installations PV en Wallonie sous forme d'un décret officiel.

Novembre 2007

Les personnes intéressées sont de plus en plus nombreuses. Beaucoup paient un acompte sur l'année 2007 pour une installation à faire en 2008 ce qui leur permet la double réduction d'impôt fédérale.

Juin 2007

Discussion sur l'élaboration d'un plan de promotion du photovoltaïque en région Wallonne afin de satisfaire les exigences du protocole de Kyoto.

Janvier – Mars 2007

Démarrage difficile des ventes car la population n'est pas encore très réceptive. Les particuliers et professionnels se posent pas mal de questions. Le certificat vert est estimé entre 85 et 90 euros pièce. Il est annoncé qu'il ne sera pas taxé, ni sa plus-value pour un particulier pour qui la transaction reste exceptionnelle.