Panneaux photovoltaïques et le facteur K

Si vous bénéficiez de l’octroi des certificats verts pour votre installation, vous avez l’habitude de vous rendre anciennement sur le site de la Cwape (Commission wallonne pour l’Energie) , et depuis peu, sur le site de la SPW (Service Public de Wallonie) pour y encoder vos index de production photovoltaïque.

Dernièrement, une nouvelle information vient d’apparaitre et demande à l’utilisateur de remplir un formulaire pour déterminer “s’il est éligible au facteur K ! ”  Mais, de quoi s’agit-il ? Qu’est-ce que cela implique réellement pour mon installation photovoltaïque ?  

Qu’est-ce que cela implique pour mon installation photovoltaïque ?

Simplement, la région wallonne a décidé de raccourcir la durée d’octroi des CV ( certificats verts ) de 15 à 10 ans.  Pourquoi ?  Par souci d’économie sur leur budget. Aucune personne ayant investi dans les panneaux n’est heureux de cette décision.

Pour atténuer cette trahison à l’égard des propriétaires, la région wallonne propose toutefois d’étudier votre cas et éventuellement revenir à une période d’octroi de 15 ans, si la rentabilité de votre installation photovoltaïque n’atteint pas un certain niveau. Comment faire pour savoir si c’est votre cas ?  Simplement, en remplissant un formulaire se trouvant sur le site de la CWaPE avec toutes les données de votre installation, notamment la facture d’achat de votre installation.

Un ordinateur intelligent se chargera alors de faire une analyse et de vous répondre sur cette fameuse prolongation éventuelle de la période des 10 ans d’octroi.

Mon avis personnel est qu’il faut remplir ce formulaire, mais qu’il ne faut pas s’attendre à avoir un retour positif. Les propriétaires de panneaux se doutent bien qu’il s’agit d’une forme de détournement d’attention pour faire passer la pilule.  Donc, d’une part, ne pas s’attendre à un retour positif, et d’autre part, ne pas s’attendre à une réponse rapide, comme nous en sommes habitués depuis le début du photovoltaïque en Wallonie.

Et ce facteur K, c’est quoi ?

C’est simplement un facteur de réduction de la période d’octroi qui est applicable et qui se trouve dans les textes légaux (incompréhensibles). Donc, pour réduire la période d’octroi de 15 à 10 ans, les juristes de la région wallonne ont utilisé la possibilité de faire varier ce facteur K ou facteur de rentabilité.  Et c’est pourquoi, l’annonce sur le site mentionne  ” êtes-vous éligible à la révision du facteur K ? “.  Bien entendu, aucun producteur photovoltaïque ne comprend ce que cela signifie.

Cher lecteur, le facteur K n’est donc pas un facteur de la poste qui va vous amener un colis ou un cadeau chez vous. Au contraire, c’est plutôt la matérialisation d’un revirement de position vis-à-vis des gens qui ont pris leur argent pour l’investir dans le photovoltaïque et qui doivent maintenant accepter de force un revirement de situation par rapport aux conditions de départ. Bien vu !

Besoin de plus amples informations sur votre installation de panneaux photovoltaïques ? Contactez-nous !

Retour