Tarif Prosumer - panneaux photovoltaïques Finale 24

Une nouvelle décision dans l’affaire tumultueuse de la redevance des panneaux photovoltaïques vient d’être annoncée par le gouvernement. Tous ne se souviennent pas des faits passés, c’est pourquoi nous allons refaire le point ensemble. 

Précédemment dans la saga de la taxation photovoltaïque

L’affaire de la redevance a fait couler beaucoup d’encre. De nombreux volets de la saga sont survenus au fil des années. Depuis 2013, l’affaire fait du bruit concernant une future redevance. Les propriétaires de panneaux photovoltaïques ont toujours été dans le collimateur du gouvernement. Rappelons-nous de la débâcle des certificats verts.

Depuis 7 ans maintenant, le souhait est de faire participer ces propriétaires à l’entretien du réseau, les prosumers (contraction de “producteur” et “consommateur”). Le coût de la participation est calculé en fonction de la puissance installée. Cette histoire est paradoxale car le gouvernement poussait à l’installation des panneaux photovoltaïques en mettant en avant l’argument des certificats verts. Ceux-ci permettent aux particuliers de vendre ces fameux certificats auprès d’un fournisseur d’électricité ou à l’entreprise Elia (spécialisée dans le transport d’énergie). Cette dernière devait racheter les certificats à un prix bien particulier : 65€. Problème : l’engouement des Wallons pour le photovoltaïque. Cela a provoqué un surcoût. Le gouvernement a revu à la baisse la durée de validité de ces certificats. Elle est passée de 15 ans à 10 ans.

Taxera ou taxera pas ?

La  CWAPE (Commission Wallonne de l’Energie) estime qu’une redevance de la part des petits producteurs d’énergie verte doit être mise en place. Pourquoi agir de la sorte ? Afin d’éviter aux personnes n’ayant pas de panneaux photovoltaïques de recevoir l’intégralité des factures ainsi qu’en mettant à contribution ces petits producteurs d’énergie à l’entretien du réseau.

Le montant de cette redevance sera déterminé par la puissance de sortie de l’onduleur qui gère les panneaux.Besoin d’un devis pour votre installation photovoltaïque ?

Une autre des mesures prises par notre gouvernement concerne le compteur qui tourne à l’envers. Vous pourrez toujours installer ce genre de compteur jusqu’en 2030 si vous faites l’installation de vos panneaux photovoltaïques avant le 31 décembre 2023.

Le tarif dépendra de l’installation en question et de votre capacité à autoconsommer. Ce sont les gestionnaires de réseau (GRD) qui vous factureront directement.

CWAPE a développé un simulateur vous y voir plus clair. Retenez ceci : plus vous augmenterez votre autoconsommation et plus cela se répercutera sur votre facture. Consommer moins signifie donc moins d’électricité prélevée sur le réseau et donc moins à payer.

tableau: tarif prosumer par opérateur de 2020 à 2023

Tableau tarif prosumer en fonction des opérateurs réseaux de 2020 à 2023

Est-ce toujours intéressant de placer des panneaux photovoltaïques ?

La réponse est oui. Avoir recours à ce genre d’installation en vaut toujours la peine. Toutes ces nouvelles règles concernant le tarif prosumer ne doit pas vous freiner. A l’heure actuelle, les coûts des matériaux et les placements ont nettement diminués.

D’ici là, n’hésitez pas à contacter Finale 24, certifié et agréé en matière d’installations photovoltaïques. Soucieux du détail, nous investissons dans les meilleures machines de contrôles et connaissons notre domaine sur le bout des doigts. Faites confiance à Finale 24, nous n’enregistrons pas le moindre problème en 12 ans d’activité

Contactez-nousDemandez un devis

Retour