Placement panneau photovoltaïque Werbomont

Selon le décret de la région wallonne, les installations PV nouvelles, réceptionnées après le 1/1/2024 ne pourront plus bénéficier de la compensation de l’électricité.  Donc, fini le compteur qui tourne à l’envers ou fini la déduction de l’énergie injectée pour les compteurs digitaux.

Ce nouveau système sera basé sur la revente de l’électricité injectée dans le réseau.  Ainsi, pour faire simple, il sera possible et automatique de revendre à votre fournisseur cette électricité à un prix qui devrait osciller entre 16 et 30 centimes du kWh ( 0.16 à 0.3 Euros/kWh ) alors que le prix payé pour le prélèvement dans le réseau est à ce jour ( fin 2022 ) de 0.6 à 0.65 Euros/kWh !  Facile à comprendre, il sera dès lors nécessaire d’autoconsommer un maximum de l’électricité produite par les panneaux photovoltaiques.

Il nous semble important de vous informer que la rentabilité dans ce contexte reste toujours très positive.  En effet, selon nos calculs les plus pessimistes, le retour sur investissement d’une installation devrait se situer entre 5 et 6 ans.   Pour rappel, de 2008 à 2020, le retour sur investissement d’une installation était plutôt de 7 à 8 ans , donc moins bon !

Cette bonne rentabilité malgré tout est due essentiellement au prix très élevé de l’électricité actuelle.

Cette rentabilité sera liée aussi à plusieurs facteurs toujours aléatoires :

– le prix final de rachat de l’injection : 16 – 20 – 30 – 40 centimes du kWh

– la quantité d’électricité autoconsommée dans la maison : généralement 25 à 30 %

– la suppression de la redevance prosumer, ce qui serait normal, mais surement pas acquis

– les aides ou pas de la RW pour stocker l’électricité et ainsi augmenter l’autoconsommation ( comme en Flandre )

etc…

Moralité : devant la précipitation affichée actuellement, on ne peut que recommander d’attendre 2024 pour faire une installation de qualité, dans les nouvelles normes et avec un interlocuteur certifié et proche.

Retour